Nosy Be : le Guide du voyageur averti

C’est dans l’Océan Indien que l’on peut retrouver sans nul doute les plus belles îles invitant à la détente et au bien-être. Nosy be fait partie de ces archipels de Madagascar où lorsqu’on y échoue, on y reste.

La nostalgie du pays n’existe pas une fois que l’on arrive dans l’île de Nosy be. Ici, tout semble organiser pour permettre à chacun de trouver leur bonheur. A Nocibé, on vous accueille avec le sourire, et ce où que vous soyez ! Les malgaches sont d’ailleurs connues pour leur convivialité et leur sens de l’hospitalité. Et on retrouve cela chez les nosybéens, qui ont la chance d’avoir un beau soleil presque toute l’année.

QUAND PARTIR A NOSY BE ?

Lorsque vous planifiez un voyage, la première chose dont vous avez besoin de savoir est : est-ce qu’on peut voyager dans ce pays à cette période de l’année. Cela vous évite d’avoir de mauvaises surprises concernant le temps qu’il fait. Pour le cas de Nosy-Be, je vous rassure le soleil y est présent toute l’année. Bref, le climat de l’île est agréable 345 jours sur 365 jours.

Petit bémol, toutefois, la saison de pluies. A Nosy Be, elle va de janvier à Mars. Durant cette période, certains hôtels situés dans les îlots aux alentours de l’île aux p  arfums ferment leurs portes. Cependant, d’autres restent ouverts, car le climat y est clément. En fait, dans les îles aux alentours de Nosy Be, le temps diffère d’une île à l’autre.

Pour voir les baleines de Nosy Be, il est préférable d’y aller en juillet.

La meilleure période pour voyager à Nosy Be va de juillet à septembre. Cependant, comme il y fait beau toute l’année vous pouvez prévoir votre voyage en toute saison.

COMMENT VENIR ?

Se rendre à Nosy Be depuis l’étranger

Pour se rendre dans l’île aux Parfums depuis l’Europe, vous devez prendre un vol international. Vous avez le choix entre :

  • Aller à Milan et à Rome et prendre un billet direct pour Nosy Be dans les compagnies aériennes Air Italy ou Neos.
  • Prendre un vol Air France ou Air Madagascar au départ de votre ville en direction d’Antananarivo, la capitale de Madagascar. Puis à l’arrivée à Tananarive, acheter un billet d’avion Antananarivo-Be ou s’y rendre par la route.
  • Depuis Johannesbourg, vous pouvez également vous rendre à Nosy Be en empruntant un vol d’Air Madagascar.
  • La compagnie propose également des vols depuis la Réunion, et les Comores.  
  • Depuis Mayotte, vous pouvez vous rendre à Nosy Be via Air Austral.

Aller à Nosy Be depuis Antananarivo

Une fois arrivée à Tananarive, vous avez le choix entre prendre un nouveau vol en direction de Nosy Be ou y aller par la route en taxi brousse ou à bord d’une voiture de location.

Si vous empruntez l’avion pour venir à Nosy be, vous pouvez réserver à l’avance auprès de la compagnie nationale Tsara Dia. Cette dernière Tsara Dia propose trois vols par semaine vers Nosy-Be depuis Antananarivo et deux fois par semaine depuis les villes de Diégo Suarez et de Mahajanga.

Et par la route ?

L’île aux parfums étant une petite île isolée à quelques kilomètres de Madagascar, vous ne pouvez pas accéder directement  par la route à Nosy-Be. Il vous faut tout d’abord prendre un taxi-brousse ou une voiture de location en direction d’Ankify auprès du stationnement d’Andohatapenaka (Antananarivo), puis ensuite traverser la mer en vedette ou en bac.

Les départs depuis la gare routière se font tous les jours entre 11 h et 13h. Cela dépend de la coopérative.

Une fois à Ankify, vous devez emprunter un bac ou une navette.

Pour le transport par vedette, comptez 10 000 ar par personne.

Il est recommandé de ne pas traverser la mer de Nosy-Be notamment si les riverains vous l’interdit. En effet, il y a encore beaucoup de fady dans la région, notamment en ce qui concerne l’heure de la traversée de la mer d’Ankify jusqu’à l’île de Nosy be.

INCONTOURNABLES A NOSY BE

A Nosy be, le décor est formé de la mer turquoise, des plages des sables fins et parfois de quelques villages artisanaux. A l’intérieur de l’île, on profite de la verdure des rizières, du parfum émanant des champs d’ylang ylang, mais aussi des divers paysages de montagne que la nature nous a offert. Parmi les visites incontournables, il y a :

Arbre sacré de Mahatsinjo : un lieu emblématique pour les Sakalava, qui y viennent pour se recueillir, apporter des offrandes aux ancêtres.

Mont Passot : c’est le sommet le plus haut de l’île de Nosy be depuis lequel on peut voir des sites historiques comme les lacs sacrés, Nosy Ratsy ainsi que les îles environnantes (Sakatia, Nosy Vorona, Nosy Faly).

Visite d’Hell-Ville :  la préfecture principale de Nosy be témoigne du passage des colons dans l’île. Maisons, vieux canons, tous sont un rappel de l’époque de la colonisation.

Le musée CNRO, qui rassemble les différentes espèces marines que l’on peut voir dans l’Océan Indien. 

Marodoka est l’endroit par excellence pour découvrir l’histoire des indiens de Nosy be, et pour s’immerger dans la culture des Sakalava.

Face à l’île principale, de petits ilots tels que Nosy Iranja, Nosy Komba, Nosy Tanikely ou encore Nosy Sakatia. Des îles avec des plages paradisiaques, des eaux poissonneux et riches en espèces marines endémiques, qui font la joie des adeptes de la plongée et du snorkeling. A découvrir également lors d’un voyage à Nosy be.

QUARTIERS DE NOSY BE

Les quartiers de Nosy be témoignent encore aujourd’hui de l’influence des indiens, de la colonisation et de la venue des Sakalava dans l’île. La visite de ces quartiers permet ainsi de s’immerger pleinement dans la culture de la région. Voici les quartiers à voir immanquablement dans l’archipel :

HELL-VILLE

Chef-lieu de Nosy-Be, Hell-Ville est un quartier cosmopolite où cohabitent les malgaches de diverses ethnies dont les Sakalava et les étrangers (italiens, suisses, français, arabes) tombés amoureux de l’île et de ses habitants. Il se visite à pied en quelques heures.

AMBANORO

Situé au sud de Nosy-be, ce village appelé aussi Marodoka fut jadis habité par les indiens (Karana) de confessions musulmanes. Il abrite des restes de leurs maisons dont celle de la maison Soundera, des ruines d’une mosquée érigée vers 1870, une maison de fantôme et quelques restes de boutres.

ANDILANA

Andilana est un village se situant  à 27 km du centre ville de Nosy-Be.  Elle abrite l’une des plus belles plages de l’île aux parfums. Une plage tranquille et peu fréquentée. Les enfants peuvent s’y amuser en toute liberté d’autant plus que la mer est calme.

DZAMANDZAR

Dzamandzar est une bourgarde située dans le Nord-Ouest de Nosy-Be. Elle se trouve sur une route très parfumée menant vers l’aéroport de Fascène. Sur cette route, champs de canne à sucre, plantations d’ylang-ylang et de vanille prédominent.  Lire la suite (dirige vers une nouvelle page  Dzamandzar)

AMBATOZAVAVY

Ambatozavavy  est un village situé à 11 km d’Hell-Ville. Il se trouve au sud-Est de Nosy Be et est habité principalement par des pêcheurs et des agriculteurs. Dans ce village, la pêche est l’activité principale des Sakalava, l’ethnie qui habite les lieux.  

AMBATOLOAKA

Le village d’Ambatoloaka est un port de pêche à 7 km d’Hell-Ville.  Il est célèbre pour sa vie nocturne très animée durant laquelle danses, chants malgaches sont au rendez-vous.

AMPORAHA

Amporaha est un village de pêcheurs au Nord-Ouest de Nosy Be. Accessible par la route, cette bourgade abrite un lagon bleu : le lagon d’Ambohiday.    

QUE FAIRE A NOSY BE ?

Plongée sous-marine et snorkeling : avec votre masque et tuba, partez à la découverte des fonds marins de Nosy be et de ses environs

Stand-up paddle : pour pagayer debout le long du lagon peu profond d’Ambatoloaka

Pêche sportive : la mer de l’île aux parfums est le terrain jeu idéal pour attraper de gros poissons comme le carengue et le requin

Observation des baleines : ce phénomène rare dans le monde est une expérience inoubliable pour les voyageurs à Nosy be

Nager avec les dauphins :  avec cette activité, l’expression « heureux comme un poisson dans l’eau » prend tout son sens.

Nager avec le plus gros poisson du monde à savoir le requin-baleine, qui peut se découvrir lors d’une sortie en mer.

Faire une balade en fond de verre en mer

Faire des excursions en mer dans les îles voisines, qui se distinguent non seulement par leurs paysages extraordinaires, mais aussi par leurs fonds marins riches et leurs plages préservées du tourisme de masse.

Croisières : les balades et safaris autour des îles de Nosy be avec un itinéraire bien précis se font en catamaran, en pirogue, en boutre, ou en pirogue

Safari kayak : cette promenade en mer à bord d’un kayak peut durer le temps d’un week-end ou durant plusieurs jours. Des nuits dans un bivouac sont à prévoir.

Assister à un tournoi de morengy : la ville de Dzamandzar est le lieu où se déroule généralement ce duel aux airs de boxe, qui oppose deuxhommes ayant à peu près le même gabarit.

Sortir en boîte de nuit ou en bar : la vie nocturne est plus animée par rapport aux journées à Nosy be. Car dans les discothèques et les bars, les locaux se retrouvent pour y danser, boire un coup ou pour assister à des cabarets nocturnes. La fête ne se terminera qu’au petit matin.

Goûter à la gastronomie locale : le soir est le meilleur moment pour apprécier les plats de l’île notamment si la journée est surchargée d’activités. La cuisine locale est généralement à base de poissons et de fruits de mer accompagnés de riz au coco.

Shopping dans les marchés locaux, les villages artisanaux et les boutiques souvenirs locales pour rapporter des souvenirs ou pour tout simplement trouver les affaires manquantes pour son séjour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *